Le taux de scolarisation des sourds âgés de 12 à 18 ans reste très élevé à 94%, au même niveau que l’ensemble de la population de même âge.

Il y a une dizaine d’écoles spécialisées en France pour les collégiens et les lycéens. Il existe 3-4 écoles primaires pour les sourds. Mais en général, les enfants sourds sont intégrés dans les écoles primaires ordinaires de leur quartier ou dans des classes pour les sourds (ULIS*).

Dans les collèges comme dans les lycées les sourds bénéficient d’aides comme : les AVS (Auxiliaire de Vie Scolaire), preneurs de note, tiers-temps pour les examens, les interprètes grâce à la loi de 2005 qui oblige à soutenir le handicap.

Le décrochage de la scolarisation s’opère après 18 ans où seulement 5% des sourds atteints d’une surdité grave poursuivent leurs études dans l’enseignement supérieur contre 44% de la population française du même âge.

Ce faible taux peut aussi s’expliquer par le fait qu’il n’y a pas d’université spécialisée pour les sourds, mais certaines sont accessibles pour les sourds avec un accompagnement adapté : interprètes, preneurs de note et vélotypie (sous-titrage automatique) depuis 1994.

Cependant très peu de sourds intègrent l’université, la majorité poursuit des études en cycle court comme le BTS. La plupart des sourds qui font des études supérieures et/ou ont un « bon » métier sont des sourds implantés, ou sourds moyens voire sévères.

Les sourds ont en moyenne un niveau de diplôme moins élevé avec seulement 1 sourd sur 10 qui parvient à obtenir un diplôme de l’enseignement supérieur contre 30% pour le reste de la population.

Les écoles spécialisées pour les sourds :

Notamment pour le collège et/ou le lycée :

Institut Nationale des jeunes sourds (INJS) de Paris INJS-Paris
Institut Nationale des jeunes sourds (INJS) de Bordeaux INJS-Bordeaux
Institut Nationale des jeunes sourds (INJS) de Metz INJS-Metz
Institut Nationale des jeunes sourds (INJS) de Chambéry (Cognin) INJS-Chambery
Centre d’éducation pour jeunes sourds (CEJS) d’Arras CEJS d’Arras
Institut de Jeunes Sourds de Bourg la Reine IJS-Bourg-La-Reine
Cours Privé Morvan Morvan
Institut Départemental de jeunes sourds « La Persagotière » de Nantes La Persagotière
Institut Régional pour Sourds et Déficients Auditifs (IRESDA) d’Orléans IRESDA
Institut d’éducation sensorielle pour handicapés auditifs (IESHA) d’Auxerre
Institution Régionale de Jeunes Sourds SEHA de Poitiers IRJS de Poitiers
Institut d’éducation sensorielle pour handicapés auditifs (IESHA) d’Aurillac IESHA AURILLAC
Institut Départemental de Jeunes Sourds « Les Gravouses » de Clermont-FD Les Gravouses
Institut des jeunes sourds (IJS) de Bourg en Bresse IJS Bourg en Bresse
Institut de Jeunes Sourds (IJS) de Saint-Etienne Plein Vent
Centre d’Education Spécialisée pour Déficients Auditifs (CESDA) « Paulin Andrieu » de Toulouse CESDA Toulouse
Centre d’Education Spécialisée pour Déficients Auditifs (CESDA) de Montpellier CESDA Montpellier
Institut Régional de Jeunes Sourds (IRJS) « Les Hirondelles » de Marseille IRJS « Les Hirondelles » Marseille
Institut pour déficients sensoriels (IDS) d’Ajaccio I.D.S Ajaccio

N’hésitez pas à m’envoyer les écoles (collège et lycée) qui manquent

Catégories : Education

4 commentaires

duvert · 27 octobre 2017 à 20 h 35 min

Bonsoir, votre article est très bien.celui ci résume bien la situation de la scolarite des jeunes sourds en france.je suis maman dun jeune sourd scolarise en ulis collège qui demande une orientation injs pour après la 3e.c’est pourquoi je rajouterai a votre liste injs lamalgrange a Nancy et paul Cézanne a fougères.de plus,je pense qu’il en existe aussi un a Angers.merci

Ccil · 29 octobre 2017 à 12 h 20 min

Bonjour, vous pouvez citer les centres spécialisés de Fougères, saint Brieuc, Rennes et Auray 🙂

LynnMint · 1 novembre 2017 à 19 h 34 min

Votre article est intéressant. Par contre, je vous demande si vous avez pensé aux écoles bilingues LSF-Français. Il en existe une dizaine en France depuis quelques années. Il s’agit de l’enseignement scolaire en LSF.

Be · 15 novembre 2017 à 8 h 34 min

Bonjour
Bravo pour l’article et vos infographies.
Vous ne parlez cependant pas de la LPC (la langue française parlée complétée) c’est très étonnant !
Le code LPC par un codeur est essentiel pour tout un pan de la population sourde aurant les enfants que les adultes.

Merci à vous et continuez !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *