En France, le taux de chômage est trois fois plus élevé que la moyenne nationale des entendants.

Il y a trois grandes raisons :

Beaucoup de sourds arrêtent leurs études après leur BAC ou leur CAP

Malheureusement certaines entreprises préfèrent embaucher les entendants pour favoriser la communication

Certains sourds profitent de lAAH (Allocation handicap) . Ils la considèrent comme un salaire.

Le taux dactivité :

En moyenne le taux d’activité des sourds entre 20 et 59 ans reste comparable à l’ensemble de la population, mais il baisse fortement pour les sourds sévères et profonds à 53,9% contre 82,1%.

En revanche, pour les sourds qui font des études supérieures l’écart de taux de chômage entre entendants et sourds se réduit. Plus le niveau d’étude est élevé plus l’écart se réduit.

L’emploi chez les sourds :

Les postes davantage occupés sont des emplois douvriers (29 % des actifs ayant des problèmes auditifs sont des ouvriers contre 21 % en cas daudition normale).

PERSONNES ACTIVES ET OCCUPÉES DE 20 À 59 ANS, VIVANT À LEUR DOMICILE. LES ACTIFS OCCUPÉS INCLUENT LES APPRENTIS ET LES STAGIAIRES RÉMUNÉRÉS.

LFA légères

LFA moyennes

LFA graves ou totales

Agriculteurs

2,5

3,0

6,2

Artisans, commerçants, chefs d’entreprise

5,6

3,4

7,3

Cadre et profession libérale

16,3

15,4

7,0

Professions intermédiaires

24,7

21,7

26

Employés

29,2

27,1

24,8

Ouvriers

21,5

29,4

28,7

Il existe plusieurs établissements accessibles pour les sourds pour trouver un travail. En voici deux qui me semblent utiles :

Le pôle emploi, est un établissement pour aider à trouver un travail. Par contre pour les sourds, il existe un pôle emploi accessible pour les sourds. Il sappelle Cap emploi, il existe dans chaque département. Voici son site : http://www.capemploi.com.

Il y a Arpejeh, un site que jutilise souvent pour trouver un stage. Très pratique , il suffit de déposer le CV, la lettre de motivation, le secteur et le poste que vous souhaitez. Le conseiller va prendre en note les besoins et va faire des recherches pour vous. Bien sûr de votre côté, vous faites des recherches… Voici le site : http://www.arpejeh.com/site/. Grâce à ce site, jai trouvé 3 stages !

Catégories : EmploiSurdité

4 commentaires

C · 4 octobre 2017 à 11 h 01 min

Profiter de l’aah ??? Pas le
Choix mais moi Je préfère travailler qu’etre Allocataire c’est clair.

    Florian Méloux · 4 octobre 2017 à 18 h 29 min

    Bien sur, mais il existe peu de sourds qui profitent l’AAH. Heureusement il n’y a pas beaucoup 🙂

Dayan Martin · 8 octobre 2017 à 22 h 31 min

Profiter « du salaire »… Je ne dirais pas cela. En faisant le calcul, recevoir le PCH et l’AAH équivaut à un salaire smicard, voire plus donc leur choix est vite fait. On ne leur propose pas une vraie réflexion et à leur responsabiliser et à s’impliquer davantage dans la vie sociale quotidienne, ni un vrai accompagnement à l’emploi. Les dés étaient déjà jetés avant leur sortie du lycée pour certains. Le Gouvernement doit se remettre en question dans l’ensemble leurs actions et leur vision « limitée » vis à vis aux sourds.

    Robert · 10 octobre 2017 à 8 h 09 min

    Martin, certes l’aah et le pch ne fait qu’un smic mais il faut considérer le sujet en multipliant les ressources par deux.
    En effet, un couple de sourd peut percevoir des allocations sans distinction me semble-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *