Aux Etats-Unis, le taux de chômage est identique à la moyenne nationale.

Pourquoi cette situation n’est pas la même en France ?

• Dans chaque état, il y a une école spécialisée pour les sourds

• Plus d’ accessibilité qu’en France (plus d’interprètes, beaucoup de plateformes d’interprètes à distance)

• L’Université Gallaudet est la seule université au monde.

Cependant comme le montre “Le taux d’emploi en fonction du niveau d’étude des sourds américains” (étude du National Deaf Center de 2016, tableau 6 page 7), leur accès à l’emploi est plus difficile :

●  Le taux d’emploi est en général de 48,3% contre 72,1% pour le reste de la population soit un écart de 23,8%.

●  Plus le niveau de diplôme augmente et plus l’écart du taux de réussite a tendance à se resserrer entre sourds et entendants. Cet écart est de 25,5% entre les sourds et les entendants ayant un niveau d’étude secondaire (less than Highschool) pour n’être que de 14,2% pour les sourds ayant un niveau Bac + 5 (MASTER).
Le taux de chômage est le même par rapport à la population nationale, c’est à dire 4,7 %. Cependant le taux d’emploi, comme nous l’avons vu, n’est en moyenne que de 48% contre 72% pour les entendants. Ce qui veut dire qu’une partie des sourds est éloignée du marché du travail ou ne peut travailler en raison du handicap.

Les sourds travaillent plus dans les métiers “physiques” que les entendants.

Les 5 métiers les plus répandus chez les sourds :

• 13 % des sourds travaillent en usine

• 11 % dans le secteur médical

• 10 % dans le bâtiment

• 10 % dans le commerce de distribution

• 10 % dans les métiers de services

Le salaire moyen est de 52 650 $. Il est identique pour les sourds comme pour les entendants. En revanche, certains ont des “bons” métiers: docteur, avocat, chef d’entreprise, ce n’est pas le cas pour la France.

 

Catégories : EmploiSurdité

2 commentaires

Allain-Dupré · 10 octobre 2017 à 8 h 01 min

Je voudrais poser une question, dont je pense est inhérente à votre article : qu’en-est t’il sur les aides financières éventuellement allouées pour les sourds américains ? Bénéficient ils d’une équivalence d’allocation de type AAH, PCH ? Merci !

    Florian Méloux · 10 octobre 2017 à 9 h 34 min

    Malheureusement, les sourds américains n’ont pas ce genre d’aide. En revanche, ils ont des mutuelles pour les appareils (un peu comme le PCH). Sinon ils n’ont pas l’AAH.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *