Pourquoi les sourds sont méconnus dans le monde entier ? Il y a 300 ans, l’Abbé l’Epée  va devenir le fondateur des sourds. Il n’a pas inventé la langue des signes, en revanche il a exploité la langue des signes qui a permis de créer la première école sourde au monde : INJS, institut national des jeunes sourds. 100 ans plus tard en 1880, le pire événement de l’histoire des sourds : c’est le Congrès de Milan qui a pour but d’améliorer l’éducation pour les sourds. Les représentants du Congrès de Milan ont décidé d’appliquer la méthode oraliste à la place de langue des signes durant la période scolaire. Cette méthode est appliquée jusqu’à 1991. Les sourds n’arrivent pas à parler correctement et le résultat est décevant.

Le Congrès de Milan est un échec, il n’y a pas de progrès chez les sourds en France, en terme d’accessibilité à l’ éducation et à l’emploi. Le taux chômage chez les sourds est 3 fois plus élevé par rapport à la moyenne nationale. Certains sourds arrêtent leurs études après leur CAP ou leur BAC. Aussi le taux d’illettrisme est  de 60-80 %.

Maintenant, regardons les Etats-Unis, ils ne sont pas affectés par le Congrès de Milan car ils utilisent la méthode de langue des signes dont la méthode de l’Abbé l’Epée. Ceci  a permis de créer la première et unique université sourde, l’Université Gallaudet. Le taux de chômage chez les sourds américains est identique à la moyenne nationale. Quelques sourds sont devenus docteur, avocat, chef d’entreprise…

Voici l’histoire dont je vous ai parlé, il est très important de la connaître et d’en prendre conscience. Il y a beaucoup de choses à améliorer en France. Mon but est de rendre la communauté sourde heureuse et d’optimiser l’égalité des chances.

Je pense fortement que le numérique a  un énorme potentiel pour impacter le monde des sourds.