Chronologie de la révolution technologique chez les sourds en France

Dans les années 1980, les personnes sourdes ont bénéficié des grandes révolutions technologiques avec l’apparition du minitel (sa boîte de dialogue), le fax puis la vidéo analogique permettant d’enregistrer de la langue des signes.

En 1990, le minitel va progressivement être remplacé par les Tamtam et autres outils transportables permettant de communiquer par écrit.

Dans les années 2000, les sourds vont s’emparer des téléphones portables permettant la communication par texto ou SMS. Les téléphones portables avec le mode 3G, intègreront la visiophonie permettant aux sourds de communiquer par langue des signes.

Concernant l’information des sourds, les chaînes publiques mettront en place le sous-titrage dès les années 2000. Et depuis 2005 certains journaux télévisés auront un interprète en direct.

Enfin va apparaître la visioconférence permettant de communiquer en LSF et à plusieurs.

Des centres relais mettant en lien un sourd et un entendant via un interprète se sont alors développés.

Le numérique de 2010 à nos jours :

C’est à partir d’évolution des réseaux sociaux que l’évolution de numérique va encore plus vite.

Les sourds sont de grands utilisateurs des réseaux sociaux car ils leur permettent de communiquer instantanément soit entre eux (dans la communauté) ou avec leur entourage.

Les sourds utilisent beaucoup plus les réseaux sociaux que les entendants : ils passent en moyenne 6 h / semaine contre 4 h / semaine pour les entendants.

96 % des sourds sont inscrits sur Facebook pour 67 % des entendants

54% des sourds sont inscrits sur Instagram et 14 % parmi les entendants

46% des sourds utilisent WhatsApp contre 14% des entendants.

Aujourd’hui le taux d’équipement chez les sourds est de 95 % de smartphone, 54% de tablette et 7 % d’objet connecté.

Ces applications comme Facebook permettent de communiquer soit par écrit avec l’application Messenger ou en LSF grâce à l’application vidéo

En dehors des réseaux sociaux, il existe de plus en plus d’applications créées par des associations ou des startups avec l’impulsion de la Loi sur la République Numérique de 2017. Elles ont pour objectif de donner aux sourds les moyens d’une communication facile et autonome avec les entendants dans leur vie quotidienne, à l’école et au travail.

Mode de communication : transcription par écrit

Ava et RogerVoice sont 2 applications qui permettent aux sourds et malentendants de communiquer directement avec les entendants en transformant la voix en écrit. Alors que RogerVoice permet une communication à deux par l’intermédiaire du téléphone, Ava est conçue pour fonctionner partout et communiquer à plusieurs.

Ava est une application sur Smartphone lancée en juillet 2017 qui permet aux sourds et aux malentendants de suivre une communication lorsqu’ils sont dans un groupe. Voici le site officiel : https://www.ava.me/fr/

RogerVoice est une application lancée en 2015. Elle permet avec un logiciel de reconnaissance vocale (type SIRI) d’avoir une communication téléphonique entre un sourd et un entendant. Voici le site officiel : https://rogervoice.com/fr/home

Mode de communication avec un interprète en LSF
Le volet handicap de la loi de la République numérique a l’objectif de favoriser la communication des sourds et de mieux les intégrer dans notre société. Cela va se concrétiser par une mise en place progressive entre 2018 et 2026 de centres relais téléphoniques généralistes. L’utilisation du service par les sourds sera gratuite mais limitée en durée et sur des plages horaires réduites.

Nous allons le voir avec Deafi, Tadeo et son concurrent Elioz, ces entreprises privées ont anticipé depuis plusieurs années l’arrivée du numérique pour investir le marché des services de communication pour les sourds.

  • Deafi: Entreprise créée en 2009. Elle propose aux entreprises et administrations une plateforme en ligne d’interprétariat appelée “Deafiline” composée de conseillers formés en LSF. Son site : http://www.deafi.com/
  • Tadéo: est une plateforme spécialisée conçue pour les employeurs et administrations qui veulent favoriser l’intégration de leurs collaborateurs salariés sourds ou malentendants (formation professionnelle, entretiens professionnels et réunions). Son site : https://new.tadeo.fr/
  • Elioz est une entreprise qui propose comme Tadéo un centre de relais téléphonique. L’entreprise propose plusieurs services à destination des entreprises et des administrations pour favoriser la communication avec leurs salariés ou clients sourds. Son site : http://www.elioz.fr/site/

 

 

Catégories : NumériqueSurdité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *